contact@viveladetection.com

Rubrique en construction. Au fur et à mesure des semaines nous allons vous dévoiler non sans humour le véritable visage des anti-udm: leur pédigrée, leurs faits d’armes, leur méthodes, leurs insultes préférées…

Les Anti-Détection Militants

Xavier Delestre, directeur de la DRAC PACA et grand inquisiteur en charge de la croisade anti-détection. Voici un extrait de son barratin en video. Voici le Le Détectorisme en France – Delestre.

L’association Happah. A lire l’article sur leurs méthodes honteuses (fichage, menaces de journalistes, insultes…)

Jean David Desforges, président de l’Happh

Noureddine Kefi (membre de l’Happah) : http://www.viveladetection.com/biographie-de-noureddine-kefi-happah/

Julien Dupagne (membre fondateur de l’happah)

Eric Champault (archéologue à l’Inrap)

André Schoellen (pseudo sur internet ”Archaeos / Cerunincus”), archéologue au Luxembourg qui encourageait à l’utilisation d’un détecteur

Gregory Compagnon (pseudo sur internet jaborde, l’un des 3 créateurs de l’Happah)

Thomas Lecroere, theoricien des “donnes grises” et membre de l’Happah. Archéologue à la ville de Chartres.

Le groupe fACEBOOK  Stop aux detecteurs (on retrouve la même joyeuse bande)

 

Les soutiens au ministère et dans les DRAC:

Le Comité National de la Recherche Archéologique (CNRA)

Marc Drouet sous directeur à l’archéologie et maintenant DRAC Rhône Alpes

Benoit Kaplan, sous directeur à l’archéologie (remplace Drouet) et maintenant secrétaire de la Préfecture de l’Essonne

Ci dessous une photo d’une AG de l’Happah ou nous étions infiltrés ou l’on voit Lecroere à gauche et Desforges au milieu.

photo happah